À propos

Groupe Marie Claire est avant tout né de la passion commune de Réal et Marie Claire Lafrance pour le vêtement. D'une petite histoire s'est bâti au fil du temps un grand joueur de l'industrie du prêt-à-porter féminin et de soins pour la peau au Québec. Portrait.

Les années 60

1965

Réal Lafrance, représentant pour une firme pétrolière et sa conjointe Marie Claire, enseignante, décident de se lancer en affaire en ouvrant une toute petite boutique de vêtements pour femmes à Saint-Hyacinthe.

1967

C'est dans l'un des premiers mails intérieurs de la Rive-Sud — le centre commercial Place Longueuil — que sera ouverte la première boutique Marie Claire. Le concept de boutique spécialisée est unique en son genre pour l'époque, où l'on est habitué aux magasins grandes surfaces.

1968

Rapportant le plus important chiffre d'affaires au pied carré du mail, les Lafrance se font proposer une offre qu'ils ne pourront refuser — une troisième boutique voit ainsi le jour au Centre Laval, sur la Rive-Nord de Montréal.

« La boutique, d'une surface d'à peine cinq cent pieds carrés, était tellement petite que, lorsqu'il y avait trop de clientes, je devais sortir pour leur faire de la place. »

— Réal Lafrance

Femme et entrepreneure

Marie Claire Lafrance a porté milles et un chapeaux. À la fois mère de quatre enfants, épouse et entrepreneure, elle s'est impliquée corps et âme à la réussite de leur entreprise — « Déballage des boîtes, étiquetage, livraison en boutique : Réal et moi, nous faisions absolument tout nous-même. Nous n'avions pas peur de travailler ! »

Les années 80

1980

Observant toujours un chiffre d'affaire en croissance, le couple lance alors une deuxième bannière : Grenier.

1983

Réal et Marie Claire ouvrent une première boutique Claire France, qui devient ainsi un des premiers détaillants spécialisés dans la mode taille plus au Québec.

Les années 90

1990

Le groupe décide de s'intégrer verticalement pour ainsi devenir un détaillant manufacturier à part entière. Ayant jusqu'alors toujours acheté ses produits à l'externe, l'entreprise contrôle dorénavant l'ensemble de l'exploitation — de la conception à la vente — et assure son propre approvisionnement. Cette structure lui permettra d'avoir la main mise sur la qualité de ses produits, ses prix et ses délais de livraison.

1997

Le couple Lafrance lance le magazine saisonnier Vision Mode, destiné à mettre en valeur les produits de ses bannières au travers d'éditoriaux mode. Bon nombre de personnalités québécoises en feront la une pendant la décennie où celui-ci sera publié.

Les années 2000

2000

Réal Lafrance devient l'unique actionnaire au sein de l'entreprise Dans un Jardin et dès lors, son propriétaire. Le Groupe Marie Claire ajoute alors à son arc des boutiques de produits pour la peau et soins du corps.

2004

Groupe Marie Claire acquière Boutiques San Francisco auprès de Paul Delage Roberge — propriétaire à l'époque des Ailes de la Mode.

Le virage numérique

2015

Les sites web transactionnels de chacune des bannières du groupe sont mis en ligne. L'objectif : s'ajuster à la demande et faire face à la forte croissance du commerce en ligne.

2016

Groupe Marie Claire entreprend la refonte de son centre de distribution dans le but de moderniser ses façons de faire, améliorer son efficacité et mieux servir sa clientèle.

2019

Par l'installation d'un nouveau système ERP (Enterprise resource planning), notamment, l'entreprise souhaite s'équiper des technologies à la hauteur de ses projets futurs.

De nos jours

Une relève engagée

Avec le temps, l'entreprise en est devenue une de 2ième génération. Chacun à leur tour, Sylvain, Martin et Stéphanie Lafrance y ont fait leur entrée et y agissent maintenant à titre de Président, Vice-Président et Directrice.

Structure intégrée

L'entreprise compte maintenant plus de 1 500 employés, dont une trentaine de dessinatrices, couturières et fit techniciennes. On retrouve à son siège social d'Anjou, un département de commerce électronique et un studio photo. Le groupe assure autant la création, que la production et la vente de ses collections tout en produisant elle-même ses propres campagnes marketing.

Fièrement d'ici

Les vêtements des bannières du Groupe Marie Claire sont dessinés et pensés à Montréal depuis leurs tout débuts. Encore aujourd'hui, 10% des produits de l'entreprise sont aussi entièrement fabriqués au Québec. De son côté, Dans un Jardin crée et fabrique sa gamme complète à Boucherville, sur la Rive-Sud de Montréal.

Près de 300 boutiques

On retrouve les boutiques Grenier, Marie Claire, Claire France, San Francisco et Dans un Jardin un peu partout au Québec ainsi qu'en Ontario et au Nouveau-Brunswick.